23 août 2019

Carmela Sebastiana Hutchison 1961-2019

 

«Continue à courir; continue à rêver, garde en vie la flamme de l'espoir; la défaite et le désespoir ne vous rattraperont pas» ― Bangambiki Habyarimana, Pearls Of Eternity

 

 

Carmela Hutchison, une leader féministe qui défendait les droits des personnes en situation du handicap, militante et défenseuse des droits en  santé mentale au Canada et ma chère amie, nous a quittées trop tôt. Carmela est décédée le lundi 19 août 2019, après une courte maladie et une hospitalisation. Plutôt que d’envoyer  des fleurs, vous pouvez faire un don au « Alberta Network for Mental Health

Comment rendre hommage à une femme qui a donné autant de son temps aux autres: à son cher Bob, à ses colocataires, à Andy et au « Alberta Network for Mental Health», et à ses nombreuses/nombreux voisin.e.s et ami.e.s, aux nombreuses personnes qu'elle a soutenues individuellement, aux vies qu'elle a sauvées et aux vies perdues qu'elle a honorées grâce à son travail de plaidoyer acharné;  à son travail continu lorsqu’il s’agissait de l'aide médicale à mourir, allant même jusqu'à comparaître devant un comité alors qu'elle était dans un état critique. Carmela a toujours utilisé ses ressources personnelles, physiques, financières, mentales et spirituelles pour soutenir les autres.

Celles et ceux d'entre vous qui ont travaillé toute la nuit avec Carmela, traversé des routes et des vallées dans une vieille camionnette rafistolée, étaient assis devant une mijoteuse pendant les repas servis aux bureaux de l'ANMH, celles et ceux d'entre vous qui ont partagé votre vie au quotidien avec elle, celles et ceux qui l’ont écoutée parler calmement et clairement avec une profonde sagesse, celles et ceux qui ont entendu ce rire, l’ont entendu chanter, même celles et ceux d’entre vous qui ont partagé des moments de tristesse, de colère et de désespoir , chacune et chacun d’entre vous sait que cette perte soudaine de notre chère Carmela ne peut pas et n’est pas sans but malgré la douleur et la tristesse qu’elle engendre.

Comme beaucoup le savent, la vie de Carmela a été très douloureuse au début de sa vie et elle souffrait de nombreuses maladies chroniques et vivait avec de nombreux handicaps. Vivre est le mot clé pour Carmela - la reine de «fair, firm and friendly» (son sage conseil à toutes et à tous) et c'est ainsi qu'elle a vécu. La nuit où Carmela nous a quittées, j’ai eu un sommeil agité, mais depuis lors, j’ai senti sa présence, sa grâce et son amour autour de moi, comme c’était souvent le cas au tout début de notre collaboration.

Pendant plus de vingt ans, Carmela a occupé le poste de chef de file et de mentor dans de nombreuses organisations nationales, y compris la nôtre. Elle a été notre présidente de 2006 à 2018 et a été chargée de l’établissement de notre siège social national à Montréal et de mon recrutement en mai 2007.

Son intelligence, son incroyable mémoire et sa détermination à méticuleusement rassembler des informations qui ont conduit à la création de nos premiers rapports et papiers alternatifs. Oui, sa gouvernance et ses règlements administratifs étaient présents bien avant que l’importance de ses méthodes ne soit claire pour nous toutes et tous.

Notre équipe a rassemblé une compilation imparfaite mais aimante de ces années, un document qui sera sans aucun doute actualisé au fur et à mesure que l'on en sait plus - Carmela faisait beaucoup plus que ce que tout le monde pouvait imaginer, la plupart d'entre nous n'ayant vu que des parties de son monde avec lesquelles nous partagions - Bob, Angus, Daryl et Andy, ses bien-aimés « Boys to Men » - savent mieux et savent à quel point elle s'est sacrifiée et a su satisfaire ses besoins personnels pour les autres.

Carmela m'a fait croire que tout était possible et que peu importe la situation, il fallait simplement continuer à faire ce qui était juste et les choses iraient mieux… et c’était vrai. Nous sommes encore loin de ce qui devrait être fait pour les femmes et les filles en situation de handicap au Canada, mais nous nous rapprochons de ce qui devrait être fait.

Nous savons que les nombreuses et nombreux ami.e.s de Carmela en Alberta, au Manitoba, en Saskatchewan et dans l’ensemble du Canada, ainsi que sa famille et les dizaines d’organisations que Carmela a servies trouveront également des moyens de l’honorer et de se souvenir d'elle. En juin 2020, nous célébrerons nos 35 ans de service en tant qu'organisation et nous annoncerons un hommage à Carmela à ce moment-là.

Nous devons continuer à courir, continuer à rêver… Carmela compte sur nous et nous appelle toutes et à tous à nous engager à nouveau au service des autres. Et donc je vais terminer avec ses mots: «En service et dans l'espoir ».

 

Bonnie L. Brayton

Directrice exécutive nationale

DAWN Canada